Chauffe-eau

comment il fonctionne et comment l’entretenir ?

Le chauffe-eau ou cumulus fait partie des incontournables dans une salle de bain moderne. Alimenté par une source d’énergie pouvant être du gaz, de l’énergie solaire ou du fioul, il produit l’eau chaude sanitaire utilisée essentiellement pour la douche et le chauffage. Cet appareil domestique a révolutionné la vie de millions d’usagers, étant donné les bénéfices multiples d’une bonne douche chaude sur la santé et le moral. Voici pourquoi, nous avons rédigé cet article consacré au fonctionnement, mais surtout à l’entretien du chauffe-eau.

Fonctionnement du chauffe-eau (cumulus)

Le fonctionnement du chauffe-eau / cumulus varie en fonction de la technologie de l’appareil.
On trouve des modèles instantanés et des chauffe-eaux à accumulation. Coup de projecteur sur ces deux types d’appareil :

Le chauffe-eau-instantané

Également appelé chauffe-eau à la demande, ce premier type d’appareil se compose d’une arrivée d’eau froide suivie d’un serpentin et d’une sortie vers le réseau sanitaire. Ce système de chauffage fonctionne soit par brûleur à gaz avec évacuation de fumée, soit par résistances électriques. Hormis les modèles traditionnels, on trouve également des chauffe-eau thermodynamiques ou fonctionnant à l’énergie solaire. Ce type d’appareil comporte un dispositif de veille qui permet d’activer la chauffe.

Avantages du chauffe-eau instantané

Ce type de chauffe-eau est compact et peu encombrant. Il offre de l’eau chaude à la demande et ne demande que très peu d’entretien. Les modèles à gaz n’ont pas leur pareil en matière de rapidité de chauffe et assurent une production supérieure aux autres modèles. Les appareils fonctionnant à l’énergie thermodynamique permettent d’économiser de l’énergie en récupérant les calories de l’air (60 à 90 %). Même pour le chauffe-eau solaire qui permet de réaliser des économies allant de 40 à 75 %.

Inconvénients

Le chauffe-eau instantané ne comporte pas de dispositif de stockage et son système de veille est un gros consommateur d’énergie. Tout ceci fait que ce type d’appareil est très gourmand en matière de combustible. Toutefois, ce problème de consommation n’a pas lieu d’être sur les appareils fonctionnant par énergie alternative, en l’occurrence les modèles thermodynamiques et solaires. Du fait de leur faible capacité, les appareils électriques ne peuvent satisfaire les besoins d’une maison entière. Pour les modèles à gaz, il faut installer un conduit de fumée extérieur et l’appareil doit être raccordé au gaz de ville ou à un espace de stockage (bouteille de gaz).

Le cumulus ou ballon d’eau chaude

Les chauffe-eaux à accumulation également appelés « Ballon » ou cumulus sont les modèles les plus plébiscités actuellement. Ils offrent une capacité qui peut osciller de 75 à 3000 litres, les 3000 litres étant surtout utilisés dans les hôtels et autres collectivités. Son fonctionnement est simple : l’eau froide est admise dans un réservoir étanche à une pression variant de 4 à 6 bars. Pour maintenir la pression, le réservoir est alimenté par une quantité équivalente d’eau froide et d’eau chaude. L’eau est chauffée grâce à un dispositif de chauffe thermostatique fonctionnant à l’électricité ou au gaz. Pour les modèles électriques, l’appareil fonctionne la nuit afin de profiter des tarifs réduits.

Avantages du cumulus

Ce type de chauffe-eau a l’avantage d’offrir une grande capacité. Les fabricants proposent des modèles de différentes capacité en fonction des besoins de l’utilisateur. Les modèles à gaz permettent une chauffe ultra rapide. Si on opte pour un cumulus thermodynamique ou à énergie solaire, il va sans dire que l’on peut réaliser des économies importantes. Certes, cet appareil coûte relativement cher mais son coût d’installation peut être amorti en bénéficiant des aides financières obtenus si on procède à des travaux d’amélioration énergétique d’un bâtiment.

Inconvénients

Les cumulus occupent de la place, ce qui n’est pas négligeable si on dispose d’une petite salle de bain. A la différence des modèles à gaz, les chauffe-eaux électriques présentent une latence pour la disponibilité de l’eau chaude. Ces modèles sont également sujets à l’entartrage et au percement de la cuve. Selon le plombier Lyon, l’entretien des chauffe-eaux fait partie de ses principales prestations depuis qu’il exerce dans ce domaine.

Coûts et consommation d’un chauffe-eau

Voici les estimations pour un appareil qui chauffe l’eau à une température allant de 50 à 60°C :

Chauffe-eau électrique

C’est surtout avec le chauffe-eau électrique que la problématique de la consommation énergétique se pose. Pour ce qui est du coût d’installation, ce type d’appareil n’a pas d’égal. En effet, avec les modèles instantanés, il faut prévoir un budget de 200 à 300 euros tandis que le prix d’un cumulus va de 200 à 5000 euros en fonction de la capacité. Pour un ménage de 4 personnes, la facture électrique annuelle varie de 1500 à 1700 €. Afin de réduire ces dépenses, il est conseillé de faire marcher son appareil en heures creuses durant lesquelles, l’électricité est moins chère de 11%.

Chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau instantané à gaz coûte 300 à 600 € tandis que le prix des cumulus varie de 400 à 3000 €. La consommation varie en fonction du type d’appareil que vous utilisez mais d’une manière générale, il faut prévoir un budget allant de 500 à 1500 € pour jouir pleinement de votre chauffe-eau. A la différence des modèles électriques, les chauffe-eaux à gaz nécessitent un entretien régulier, ce qui représente des dépenses supplémentaires.

Chauffe-eau thermodynamique et solaire

L’avantage avec les modèles thermodynamiques et solaires c’est qu’il n’y a plus besoin de prévoir un budget de consommation puisqu’ils marchent avec une énergie gratuite. En revanche, il faut prendre en compte le coût d’installation. Celui d’un chauffe-eau thermodynamique varie de 2500 à 4500 € tandis que le modèle solaire coûte de 2000 à 6500 €. Il faut également considérer le coût d’entretien qui est obligatoire sur cet appareil, notamment s’il est raccordé à une chaudière.

Comment entretenir son chauffe-eau ?

L’entretien d’un chauffe-eau varie en fonction du type d’appareil. Voici l’essentiel à connaître pour prolonger au maximum la durée de vie et de fonctionnement optimal d’un appareil de ce genre.

Chauffe-eaux instantanés

Les chauffe-eaux instantanés à gaz ou électriques ne nécessite aucun entretien particulier même s’il faut tout de même surveiller le conduit de fumée extérieur pour les modèles à gaz. Il va sans dire que ces modèles ne sont pas infaillibles, aussi, il faut les regarder régulièrement pour éviter les surprises.

Cumulus

Selon un plombier Lyon, les modèles à accumulation électrique sont souvent sujets à l’entartrage et le percement de la cuve, ce qui nécessite un entretien régulier. Les modèles à gaz sont également sujets à l’entartrage et à la corrosion de la cuve. Il faut également surveiller les évacuations de fumée.

Chauffe-eau solaire et thermodynamiques

Un entretien régulier est demandé sur les installations de ce genre, notamment si les appareils sont connectés à un système de chauffage. Ces entretiens sont obligatoires, aussi, ce type d’appareil nécessite une intervention régulière.

Pourquoi solliciter un professionnel pour son chauffe-eau ?

Qu’il s’agisse de l’installation ou de l’entretien, il est plus que recommandé d’avoir recours aux services d’un professionnel quand on parle d’un chauffe-eau :

C’est plus économique

En sollicitant un professionnel comme plombier Lyon, on est sûrs de respecter le budget car ce dernier est tenu de respecter ses engagements. De ce fait, si par malheur, l’installation venait à ne pas fonctionner, on peut demander l’intervention du plombier/chauffagiste pour résoudre le problème. A la différence d’un robinet ou d’un lavabo, cet équipement est plus fragile et coûte plus cher, notamment pour les modèles solaires et thermodynamiques.

C’est pratique et rapide

L’installation et l’entretien d’un chauffe-eau représentent des tâches fastidieuses. On peut y arriver avec de la patience et de l’abnégation mais difficile de savoir combien de temps on passera dessus. Aussi, si on est pressés de profiter du chauffe-eau, il est conseillé de solliciter un professionnel. Si on veut profiter de ses travaux s’enrichir et apprendre plus sur les fonctionnements des appareils, on peut très bien assister le plombier durant les travaux.

Les résultats sont garantis

Un professionnel est soumis à la règle de l’obligation de résultat. Quand on fait appel à ses services, on est en droit de s’attendre à être satisfaits, quelles que soient les difficultés vécues. En somme, pas de soucis à se faire quand on appelle un professionnel pour installer ou prendre soin d’un chauffe-eau.

Les aides financières

Il est inutile d’espérer bénéficier des aides financières décernées à ceux-qui effectuent des projets de rénovation énergétique si les travaux ne sont pas pris en charge par un professionnel comme le plombier Lyon. En effet, l’un des critères retenus pour valider un dossier de demande d’aide, c’est la participation d’un professionnel dans l’élaboration du devis et la conduite des travaux. Les organismes financiers ont établi cette règle pour garantir que les travaux de rénovation débouchent sur les résultats escomptés, c’est-à-dire, la diminution des dépenses énergétiques et surtout les gaspillages.

Conclusion

Installer ou entretenir soi-même son chauffe-eau est un accomplissement et cela mérite des félicitations. Néanmoins, cette démarche exige un minimum de savoir-faire en matière de plomberie et d’installation électrique. Aussi, étant donné le coût des matériaux et appareils tels que le cumulus, il serait risqué de procéder soi-même aux installations. Il vaudrait mieux solliciter un professionnel et le laisser-faire sans se retenir si on a des questions. En effet, les professionnels se feront un plaisir d’éclairer votre lanterne sur le sujet des chauffe-eaux.